BAM ! T’es faiblement mort !

Rémi, 21 ans, est décédé sur la ZAD du Testet, soufflé par une des armes faiblement létales utilisées couramment par les forces de l’ordre chargées de protéger le peuple les intérêts de ceux pour qui le peuple est un obstacle.

Pendant longtemps, les marchands de douleur ont fait la promotion d’armes non létales avant de corriger en faiblement létales, le nombre croissant « d’accidents » révélés ne permettant plus de poursuivre un mensonge aussi obscène.

Chaque fois qu’un flic brandit son taser, pointe son flashball ou dégoupille une grenade, il a normalement pleinement conscience qu’il peut faiblement tuer.  Je n’oserais me prononcer sur le fait qu’il l’oublie faiblement ou qu’il l’espère un peu, vu l’emploi décomplexé, massif, violent et systématisé de ces armes dans toutes les répressions de manifestation, et plus largement à la moindre occasion.

Est ce que le très faible assassin de Rémi dort bien ? A t-il de faibles remords ?

Le gouvernement (enfin, une partie du gouvernement) a, très faiblement et avec quelque retard, exprimé ses condoléances, du bout des lèvres et en les nuançant par d’habiles ajouts de périphrases insinuant qu’après tout, les militants casseurs l’avaient bien cherché.

Ça n’a pas duré longtemps : le gouvernement (tout entier, cette fois) est vite retourné pleurer très fortement et sans retenue ni nuances quelqu’un qui le méritait vraiment, lui : un de ces très riches et respectables super-patrons pour la protection desquels il équipe sa police d’armes faiblement létales, ordonne à sa police de s’en servir pour frapper et écraser fortement, permet à sa police de blesser, absout sa police quand elle tue.

Est ce que les très faibles assassins de Rémi dorment bien ? Ont-ils de faibles remords ?

Toutes nos pensées et notre soutien vont à tous les Zadistes, « casseurs » ou pas : unis dans un même combat, la différence entre les uns et les autres n’est qu’une affaire de degré d’exaspération face à la faiblesse des élites envers l’argent, la faiblesse du pouvoir envers les élites, et la très faible retenue de leurs chiens de garde quant il s’agit d’aller faire taire l’indignation.

Tous nos regrets et nos excuses vont à la famille et aux amis de Rémi, nous sommes aujourd’hui plus que jamais tristes et désolés de n’avoir pas encore réussi à changer ce monde où les assassins sont les maîtres.

Rest in Fight.

 

 

 

ZAD des Bouilles – journée du 8 septembre

ZAD PARTOUT !

La journée aurait pu être belle…

Les gendarmes mobiles déboulent de bonne heure et en masse côté pont sur le Tescou et chargent direct : face à eux des bagnoles de civils puis un tripode puis 2 boeufs avec de belles cornes puis un tracteur et enfin une barricade humaine avec 5 copains et copines enterrés jusqu’à hauteur des seins. Ils la contournent pour entrer sur le site du chantier et c’est alors escarmouches et lacrymos. Puis cela se calme un peu, on les repousse et le point de fixation se fait au niveau des enterrés. Les médias passent, les pompiers passent et le temps aussi et le temps, c’est des arbres sauvés…Les machines sont alentours mais ralenties de toute part par des blocages mobiles.

En début d’aprèm,  certains enterrés doivent sortir de terre pour raison médicale mais on arrive à remplacer ceux qui sortent  !

BOUILLES02

Puis vers 16h, alors que l’orage gronde sur nos têtes depuis près de 2 heures, et que l’on pense les machines rentrées au bercail, les derniers journalistes s’en vont et c’est le déchainement de violence : les GMs chargent en  passant SUR les copains enterrés, plusieurs  blessé-e-s. Puis nous sommes repoussés le long du Tescou et, horreur !, les machines rappliquent pour bosser qques heures.

Il faut tenir bon alors que cela négocie en haut lieu. Demain, soyons aussi nombreux, inventifs et combatifs qu’aujourd’hui. Pour ceux qui ne savent pas encore quoi faire, passez à Barrat tôt (5h30, 6h) on vous placera ! Et pour les autres téléphonez aux déboiseurs et aux décideurs (Cf. articles précédents).

Résistance et sabotage !

Pour plus de détails :

Une aide à un film sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes « censurée »

ACTUALITÉS : ZAD partout !

Le documentaire « Le Dernier continent » de Vincent Lapize, ayant pour thème l’aréoport de Notre-Dame des Landes (NDDL et ses Zadistes) a-t-il été rayé lors du vote des subventions régionales ? Une aide au développement à hauteur de 4000 euros avait en effet été acceptée par le comité technique de la région des Päys de la Loire  pour l’aide au cinéma. Cet avis favorable, habituellement suivi par la commission permanente qui les valide, a pourtant été écarté le 8 juillet dernier. Disparu ! La raison ? Le contenu du film.  Pour Olivier Deschanel de l’UDI (union des démocrates et indépendants), conseiller régional et membre de la commission culture, cela relève de la censure. « Après avoir posé plusieurs questions sur les raisons de ce retrait, il s’avère que ce dossier a été ajourné pour des raisons liées au contenu du film. Cela porte atteinte à la liberté de création et d’expression des auteurs. La position que les uns et les autres ont sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ne doit en aucune façon intervenir dans un dossier exclusivement artistique ». Un courrier de demande d’explication a été envoyé le 11 juillet par les conseillers régionaux Olivier Deschanel et Dominique Richard au président de la région des Pays de Loire Jacques Auxiette.

Affiche A3 NDDL_version_24_06_13.jpg

Source : Presse Océan

NDDL : Le gouvernement se penche sur l’amélioration de Nantes-Atlantique

BILLETS D’HUMEUR : ZAD partout !

En ce mardi 9 juillet quoi de neuf en ce monde ??? Officiellement, sur Notre-Dame des Landes, la position du gouvernement peut se résumer au slogan du Printemps Français : « on ne lâche rien ». En pratique, devant la forte hostilité du Parlement Européen  à l’encontre d’un projet d’aéroport totalement illégal en droit européen depuis cinq ans et en droit français depuis quatre, le gouvernement – Ayrault en tête – se voit forcé d’avaler quelques couleuvres, d’autant plus que les municipales ne sont pas loin et s’annoncent mal pour la gauche.

L’Europe, justement, a demandé un complément d’information au gouvernement et s’apprête à envoyer une mission parlementaire à l’automne. Si bien que si le gouvernement a claironné – par la voix des caciques socialistes de la région des Pays de Loire – que les travaux reprendraient « à l’automne » puis « à la Toussaint », il ne s’avance plus sur aucun calendrier de travaux. Il fait bien : les travaux préparatoires avaient continué ces derniers temps en toute discrétion. Peine perdue : les forages ont été empêchés par les paysans, tandis que les zadistes sont allés visiter à plusieurs reprises le chantier de déplacement d’une ligne électrique, préalable à l’agrandissement d’un chemin autour de la ZAD. Moralité : en quelques mois, quelques poteaux plantés, et encore ont-ils été récemment sérieusement abîmés. Avec ces rythmes de construction records, l’Ayraultport n’est pas près de décoller.

Le ministre des Transports Cuvillier a annoncé le 28 juin l’étude d’un réaménagement de Nantes-Atlantique pour « approfondir l’évaluation des coûts du réaménagement de l’actuelle aérogare et des stationnements » sur la base d’une fréquentation par 5, 7 ou 9 millions de passagers. Officieusement, le but est de confirmer les chiffres officiels déjà donnés en appui au projet de Notre-Dame des Landes, c’est-à-dire que Nantes-Atlantique ne pourrait faire face à 9 millions de passagers. Mais les derniers mois ont permis de montrer – y compris sur BreizhJournal – que les 9 millions de passagers que Vinci vise pour…2065 (!)  sont un chiffre complètement fantaisiste et passablement dopé aux EPO.

zad

Un autre argument risque de faire irruption dans le débat : l’Etat n’a (vraiment) plus d’argent, et s’apprête à couper le jus aux collectivités locales via les dotations. Onze milliards d’impôts divers prévus ne sont pas rentrés dans le budget 2013 : les recettes de TVA se sont effondrées, les gens ne consomment plus, celles de la TIPP (taxe sur les carburants) aussi, puisqu’ils roulent de moins en moins, surtout s’ils perdent leur travail, l’assurance-maladie et les caisses de retraites sont un champ de ruines du fait de la crise économique, et ainsi de suite. Au prochain budget, ce sont plusieurs dizaine de milliards qui manquent à l’appel. Un constat qui explique la dureté de la commission Duron qui a mis au placard la majeure partie des projets LGV et autoroutiers prévus, à commencer par la ligne TGV Lyon-Turin  (TAV).  Pour que le gouvernement, à huit mois des municipales, se décide à heurter des cohortes d’élus locaux en tous genres, y compris des socialistes, qui tenaient à ces grands projets pour leur réélection, c’est qu’il y a sérieusement le feu au lac. L’argument de la crise risque de devenir la première raison du désengagement de l’Etat, ou tout au moins un argument fort des opposants pour l’appeler à se retirer et laisser tomber l’Araultport.

Loin de toutes ces tensions budgétaires, l’association britto-angevine de citoyens « proposants » dans le domaine des transports Nexus  profite de la réévaluation de l’aéroport pour proposer de remettre en service la ligne de chemin de fer qui relie Nantes à l’aéroport de Nantes-Atlantique. Celle-ci est actuellement une ligne réservée au trafic des marchandises quasi inutilisée qui aboutit dans le domaine des activités aéroportuaires (D2A) en passant devant l’Aérogare et l’usine Airbus. Ancien tracé de la ligne de Nantes à Sainte-Pazanne, elle se débranche de l’actuelle ligne au nord de l’aéroport pour filer tout droit vers l’aérogare, tandis que l’actuelle ligne fait le tour. L’association propose d’établir une station devant l’usine Airbus (actuellement seulement desservie par le bus Tan, de l’autre côté) et une « gare ferroviaire performante » à l’aéroport, puisqu’il y a largement la place afin de mettre « 1.300.000 personnes à moins de 60 minutes de l’aéroport » via la liaison ferroviaire nouvellement créée. De quoi limiter l’extension des parkings – et les dépenses qu’ils engendrent, tant pour l’aéroport que les usagers – et rendre l’aéroport plus attractif.

Voila encore un jour en ce beau monde….allez allez circulez il y a rien à voir.

zadparrtout

Source : Breizh Journal

Opération escargot contre l’aéroport à NDDL et son monde

ACTUALITÉS : ZAD partout !

Samedi à Nantes, les opposant-e-s à l’aéroport et son monde ont organisé une opération escargot sur le périphérique.

Une opération réussie puisque aux alentours de 11h Bison Futé faisait déjà état de 4 km de bouchons entre la porte de Gesvres et la porte d’Orvault, 4 km aussi entre la porte de Retz et porte des Sorinières et 2km entre la porte de Saint Sébastien et la porte des Sorinieres.

La mobilisation a eu de l’echo dans toute la France (où plus de 430 km de bouchons étaient dénombrés au pic de la mi-journée) et notamment en Île de France où l’on comptabilisait 35 km de bouchons au même moment.

Les oposant-e-s se sont à nouveau donné rendez-vous le week-end du 13-14 juillet pour une nouvelle opération escargot, qui devrait être de plus grande ampleur, et ce 3 semaines avant le grand rassemblement des 3 et 4 août où des milliers d’opposant-e-s sont attendu-e-s à Notre Dame des Landes.

opesscargot-medium

NDDL : Portes ouvertes aux Fosses Noires

ACTUALITÉS : ZAD partout !

De nombreuses personnes ou comités de soutiens souhaitent recevoir des nouvelles des projets de Sème ta Zad, ou alors d’autres ne viennent plus sur la zad faute de savoir ou aller.

C’est pourquoi les nouveaux occupants des Fosses Noires invitent à venir les rencontrer le dimanche 7 juillet dans l’après-midi Une occasion de découvrir leur activités agricoles liées (maraîchage), artisanales (boulange, bière), et autres.

- Accès

Les Fosses Noires c’est une maison en centre ZAD, entre le Sabot et la Sécherie.
– Depuis les Ardillières : routes des chicanes (RD281) puis première route à droite
– Depuis La Paquelais :¨route des chicanes (RD281) puis première route à gauche
– Depuis Vigneux, direction La Paquelais, prendre a gauche au lieu dit La Mancelière Richard, continuer toujours tout droit, au bout de la route prendre à droite.

zad

« 24H sur la ZAD »

ACTUALITÉS : ZAD partout !

une petite bd fort sympathique à se procurer rapidement :

« Maël Rannou revient sur son vécu des affrontements du 23-24 novembre dernier, sur la « Zone A Défendre » du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Un témoignage subjectif mais plein de recul sur une situation très forte (dessin : Ludovic Rio ; préface de Jeanne Puchol). »

Vous pouvez vous la procurer dès aujourd’hui pour 3 € : ici

couv

 

La justice annule deux permis de construire de Vinci

ACTUALITÉS : ZAD partout !

Les bâtiments de l’université de Paris-VII-Diderot, déjà livrés et occupés, construits par Udicité, une société du groupe Vinci dans le cadre du plan Université sous la forme d’un PPP (Partenariats public privé) , viennent de voir leurs permis de construire annulés par le tribunal administratif de Paris ce mardi 2 juillet 2013. A l’audience du 24 mai dernier, devant le tribunal administratif, le rapporteur public avait d’ailleurs préconisé l’annulation des permis.

La Justice a ainsi considéré que ces permis délivrés le 28 avril 2010 par le préfet de Région ne respectaient pas les normes de sécurité relatives aux établissements recevant du public (ERP). Les deux édifices en cause sont les bâtiments « Sophie-Germain » et « Olympe-de-Gouges », situés sur la ZAC Rive gauche, dans le 13 ème arrondissement de Paris. Le premier abrite les unités de formations de recherches (UFR) de mathématiques et informatique. Le second ceux de lettres et de sciences humaines.

Ce PPP avait été signé en juillet 2009 en présence de l’ex-ministre UMP Valérie Pécresse. Ainsi, plusieurs associations avaient déposé en juin 2010 un recours contre ces permis, considérant notamment que l’usage des bâtiments réel n’était pas celui qui était théoriquement prévu. En cause notamment, la sécurité incendie. Les requérants ont fait valoir que, sur la question du désenfumage, de la taille des escaliers ou du nombre de façades accessibles pour les pompiers, ces bâtiments ne respectaient pas les normes des établissements recevant du public.

L’origine de cette enquête menée par la Justice est également la plainte en 2011 du cabinet d’architectes In/On, qui avait conçu ce bâtiment, et qui accusait Vinci d’avoir dénaturé son projet pour en réduire le coût, en revoyant notamment à la baisse les renforcements prévus pour consolider le bâtiment. Vinci avait justement fermement démenti. Aujourd’hui, le groupe de BTP « prend acte de la décision du tribunal administratif » souligne-t-il à Batiactu.Nous avons respecté toutes les réglementations en vigueur en fonction du programme établi par l’Université. » En outre, il étudiera cette décision avec l’Université.

Désormais, l’association Diderot Transparence, une des organisations contestant les permis demande à ce que Udicité mette le bâtiment aux normes ou change son utilisation. Ce contrat de partenariat – l’un des deux premiers dans le domaine de l’Enseignement supérieur – signé pour 28 ans, prévoyait que Vinci prenne en charge la conception, la construction, mais aussi l’entretien des bâtiments. En contrepartie, l’État s’engageait à verser pendant toute la durée du contrat un « loyer annuel », intégrant le remboursement de l’investissement réalisé par l’entreprise lors de la construction et le coût de l’entretien des bâtiments. Par ailleurs, un troisième bâtiment de ce campus est, au centre d’une information judiciaire pour « contrefaçon, faux et usage de faux et abus de confiance ».

vinciSource : Batiactu

 

Notre-Dame-des-Landes : Le ministère des transports fixe un calendrier des travaux « à la fin de l’été »

ACTUALITÉS : ZAD partout !

Le ministère des transports aura « plus de visibilité » sur le calendrier des travaux du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), près de Nantes, « à la fin de l’été », a indiqué une de ses porte-parole mardi 2 juillet, expliquant qu’il dépendait « des procédures en cours et des arrêtés ».

Dans un courrier au préfet de Loire-Atlantique rendu public par le sénateur EELVRonan Dantec, le ministre des transports, Frédéric Cuvillier, réaffime son engagement à appliquer les recommandations des experts des commissions qui se sont penchés sur le dossier de l’aéroport. « Ce courrier confirme tout le travail qui a été engagé suite aux recommandations des trois commissions », a ajouté la porte-parole du ministère.

« Nous avons dit que nous faisions une étude pour vérifier ce qu’il en est de l’actuel site de Nantes Atlantique [aéroport existant que doit normalement remplacer le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, à l’horizon 2017]. Cette étude est en cours, et nous allons la présenter dans des réunions qui vont inclure tous les partenaires concernés », a-t-on ajouté de même source.

Concernant les compensations environnementales, « nous faisons les vérifications supplémentaires et nous les présenterons à un collège scientifique et technique qui est compris dans la gouvernance de l’arrêté de la loi sur l’eau, donc il n’y a rien de nouveau là non plus », a ajouté le ministère.

Dans son courrier, M. Cuvillier annonce, pour l’évaluation du coût de l’aménagement de l’actuelle aérogare pour l’adapter à l’augmentation du trafic de passagers, « un nouveau groupe de travail […] associant étroitement les acteurs locaux à ces études », tandis que se poursuivront « en parallèle […] les étapes du calendrier administratif du projet ». Ce courrier indique en outre que « les travaux ne pourront s’engager tant que » la faisabilité des compensations environnementales »n’aura pas été démontrée ».

Le sénateur Ronan Dantec a, pour sa part, estimé que le courrier du gouvernement allait « clairement dans le bon sens ».

Depuis la remise en avril 2013 de trois rapports de commissions d’étude sur ce projet, créées à l’automne 2012 après d’intenses affrontements des opposants au projet avec les forces de l’ordre, aucun nouveau calendrier de démarrage des travaux n’a encore officiellement été communiqué.

chantier-de-fouilles-archeologiques-sur-le-site_eaf6c73c64245a1c047e077759718fa8

Source : Le Monde

ZAD Bois du Tronçay : Montebourg devant ses mensonges

ACTUALITÉS : ZAD partout !

Nous vous transmettons ci dessous un texte de nos ami(e)s de la ZAD du bois du Tronçay (58) qui font barrage à un immense incinérateur qui doit s’y implanter

« Vous vous souvenez qu’on avait interrompu un peu bruyamment la petite randonnée d’Arnaud Montebourg au Mont Beuvray ? Le ministre du Redressement productif (on ne se lasse pas de cet intitulé…) nous avait dit, devant plein de journalistes, qu’il nous recevait quand on voulait au ministère. Et bien monsieur Montebourg confirme ce dont on se doutait : il parle fort devant la presse et fait le contraire dès que les caméras sont parties. Ci joint la réponse de son cabinet, qui explique que « les contraintes de son emploi du temps » ne lui permettent plus de nous recevoir. »

monte

zad_du_bois_du_troncay

Hollande. « Notre-Dame-des-Landes garde son fondement, mais… »

ACTUALITÉS : ZAD partout !

Au cours d’un entretien qu’il a accordé à Ouest-France, Francois Hollande alias Francois Le second évoque le dossier du futur aéroport Notre-Dame-des-Landes.

Pour lui, « une commission de dialogue a été constituée, l’équipement est souhaité par la plupart des élus mais contesté par certaines associations. Il faut sûrement prendre des précautions supplémentaires. Mais je fais confiance à la concertation qui s’est engagée pour trouver une solution équilibrée dans l’intérêt du grand Ouest. Le projet garde son fondement, mais la commission de dialogue a recommandé des études complémentaires. Le gouvernement s’est engagé à les conduire. »

Une chose est sur c’est qu’on ne lâchera jamais rien et que le victoire sera pour nous.

zadparrtout

Source : Ouest-France

NDDL : Enterrons définitivement le projet Les 03 et 04 Aout 2013

ACTUALITÉS : ZAD partout !

Programme du samedi 3 août – à partir de 14h

Le Net Quartet  –  La Parisienne Libérée  –  Babel – Bernard Lubat – Fantazio –  My Name is Nobody – Room 204 – Les Trompettes du Mozambique –  Startijenn  – Gnawa Diffusion – Les Ramoneurs de Menhir

Programme du dimanche 4 août – à partir de 11 h

Stabul Orchestra (Les Génisses dans l’maïs) – Bred Irie  – Ewen-Delahaye-Favennec –  Zoufris Maracas – Bombes 2 Bal –  Jacky Molard Quartet – Ursus Minor avec Desdamona – Tryo – Hamon Martin Quintet –  Cabadzi – Lo Jo – Sanseverino trio rock – Lo cor de la plana – Parabellum

D’ores et déjà, de nombreux débats sont programmés. 

 Plus de 35 auront lieu tout au long du week-end, répartis dans 6 lieux différents :

  • sur le thème de l’énergie et de la transition écologique : la présentation du Plan Transition Energie Climat Pays de Loire ; un forum sur le thème des mobilisations climat, du local au global, en prévision de laConférence de Paris 2015 ; un débat animé par le Réseau Action Climat ; etc
  • sur la protection des milieux naturels et de la biodiversité, 6 intervenants éclaireront la question descompensations environnementales (Compenser pour mieux imposer: comprendre et résister auxmécanismes de compensation. Discussion autour de différentes luttes locales, en France, en Europe etdans le monde)
  • une conférence sur l’aménagement du territoire sera animée par le géographe Yves Lebahy
  • les luttes contre les GPII seront bien représentées :
    • un éclairage particulier sera fait sur la lutte contre un projet de scierie géante dans la forêt du Morvan
    • la présence de l’association « Bien vivre en Aunis » qui lutte contre de projet de l’autoroute A831qui doit aller de Fontenay le Comte à Rochefort est annoncée
    • des membres de collectifs de lutte contre les gaz de schiste seront aussi présents etc…

Projections

De nombreux films ou vidéos seront proposées tout au long du weekend sur le sujet de Notre Dame des Landes, tels que : Notre Dame des Landes au coeur de la lutte de Agora Bretagne, Opération Astérix de Béatrice Turpin, Le fantôme de Mirabel de Louis Fortin et Éric Gagnon-Poulin ou Notre Dame des luttes de Jean François Castell.

D’autres projections sur d’autres thèmes liés à notre lutte sont envisagées également.

Enfants

Les enfants auront leur propre lieu sur le terrain où encadrés par des animateurs, ils pourront s’adonner à la lecture ou à des jeux aussi divers que variés : jeux sportifs, jeux en bois, etc…

Une petite scène leur sera également réservée pour une programmation musicale ou théâtrale sympathique.

Les parents ne seront pas loin….. Ce ne sera pas une « garderie »….

Une petite scène leur sera également réservée pour une programmation musicale ou théâtrale sympathique.

Les parents ne seront pas loin….. Ce ne sera pas une « garderie »….

Camping

Comme chaque année, nous mettons en place un camping sommaire avec toilettes sèches et point d’eau à proximité du site. Cette année, le camping sera ouvert du lundi 29 juillet à midi au mercredi 7 août à 16h.

Les personnes disponibles pour aider au montage du site (début le mercredi 31 juillet à 9h) pourront donc venir s’y installer.

Site internethttp://notredamedeslandes2013.org

affiche-3-et-4-aout-2013

Notre Dame Des Landes : Mais que fait la police

ACTUALITÉS : ZAD partout !

La Lutte contre l’aéroport fait rage sur Twitter. Un « pro-nddl » s’est fait géo-localiser, alors qu’il tirait à boulets rouges (comme a son habitude) sur toute forme d’opposition à l’aéroport, sur ce réseau social. Quelle ne fût pas la surprise de nos amis opposants, lorsqu’ils ont suivi le lien « street view » !

Mais que fait la police ? on sait maintenant…

pokice

NDDL : Un virage sur l’aile au dessus de l’aéroport de Notre Dame des Landes des verts ???

ACTUALITÉS : ZAD partout !

Bien que désavouer par les siens après, Jean-François Tallio, adjoint écologiste à Saint-Herblain et candidat aux legislative 2013, a déclaré que les Verts pourraient revoir leur position si les expertises complémentaires concluaient à la faisabilité de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Comme nous le savions EELV ont seulement le sens aigu de leurs intérêts électoraux, car seul un accord avec le P.S. peut leur garantir des élus et des places. A surveiller donc….

aeroport-notre-dame-des-landes-manifestation-REUTERS-930620_scalewidth_630

Notre-Dame-des-Landes : un militant anti-aéroport agressé

ACTUALITÉS : ZAD partout !

Un homme de 47 ans, opposant déclaré au projet d’aéroport du Grand Ouest, a déposé plainte à la gendarmerie de Blain après avoir été agressé à Notre-Dame-des-Landes le jeudi 13 juin dernier.

Claude Moreau raconte comment il a été pris à partie par quatre personnes à proximité du terrain de moto-cross de la commune, puis frappé au visage. Il a reçu deux jours d’ITT pour des plaies à l’arcade et à la lèvre et des douleurs thoraciques.

« Le jeudi 13 juin vers 19h00 non loin du terrain de moto-cross, nous avons  été agressés par quatre hommes se réclamant de ce club. Je circule sur la D42 et tourne vers le village « Le pont de l’âne ». Quelques  centaines de mètre plus loin, en direction de la D 281, deux fourgonnettes  blanche du genre « expert, scudo ou partner » sont en stationnement. Je  m’arrête derrière et descends de mon véhicule. Je me dirige à pied vers  l’avant de celui le plus éloigné et constate une épaisse fumée noire. Quatre  hommes âgés d’environ 30 à 60 ans sont présents. L’un deux lance  » Tiens  en voilà un, il va payer pour les autres ». Je ne comprends pas ce qu’il veut  dire et lui fait part de mon étonnement. Un des quatre hommes enchaîne  » On  va t’emmener avec nous à la gendarmerie. Je répond que les « RG » ainsi que  les forces de l’ordre m’ont déjà filmé et photographié lors de manifs ou  rassemblements. L’un d’entre eux lance  » Il lui manque une dent, on va lui  casser les autres ». Sentant qu’il était impossible de dialoguer avec ces  individus qui devenaient de plus en plus menaçants, j’ai fait demi tour pour  rejoindre mon véhicule. A partir de là, tout s’est passé alors très vite.  J’ai été jeté au sol, roué de coup de pied, de coups de poing dans la tête,  le thorax et les côtes. Deux ou trois d’entre eux ont participé à ces actes  de lâches. J’ai enfin réussi à monter dans ma voiture par la porte arrière  et me mettre à la place du conducteur. Un des plus âgé a continué à frapper.  Des menaces de nous incendier avec le véhicule ont été proférées. Les  individus n’avaient pas remarqué la présence d’une femme assise en  passagère avant. Un des individus se rendant probablement compte qu’il allait  ètre complice de MEURTRES, a essayé de calmer les autres, l’un des plus vieux a réitéré son intention de nous brûler. J’avais de plus en plus de mal à respirer mais j’ai réussi à refermer la portière, démarrer et partir en marche arrière.

Arrivés sur la D42, deux gendarmes étaient présents à l’intersection de « La  noé bernard ». L’un m’a demandé pourquoi j’étais en sang. J’ai répondu que  nous venions d’ètre agressés en précisant clairement qu’il était très facile  d’interpeller les auteurs car leur seule issue possible étaient la D42. Ils ont refusé de se déplacer de quelques centaines de mètres sur la D42  pour interpeller les agresseurs en question sous prétexte d’ètre occupés à  autre chose. Il était pourtant facile de le faire car à ce moment-là, les  agresseurs n’ayant aucune autre issue de fuite possible. Est ce parce que  nous sommes anti aéroport . . . . .? ? ? C’est à se poser la question  puisque le maréchal des logis chef nous l’a demandé. Quand je lui ai dit « Si  vous ne voulez rien faire sous prétexte d’ètre occupé à autre chose, autant  que j’aille dans une armurerie et revenir avec ce qu’il faut », la réponse a  été « Faites ce que vous voulez ».

J’ai passé une partie de la nuit aux urgences. Ouverture de l’arcade  sourcilière, de la lèvre; fortes douleurs au thorax et dans les côtes;  difficulté respiratoire . . . Peut être des fractures qui ne sont pas  encore visibles. Une plainte à l’encontre des agresseurs a été déposée à la gendarmerie de  Blain. »

Nous apportons notre soutient a Claude et nous vous tiendrons au courant des suites de cette agression.

claude

Source : Diverses