« Avenir pour tous » : le flop de Frigide Barjot

ACTUALITÉS :  Chez les bas du front

Retour de bâton. Après avoir mené la fronde anti-mariage homo, Frigide Barjot et les leaders de « La Manif pour tous » ont bien du mal à rassembler les foules autour de leur nouveau mouvement.

mercredi 26 juin, rendez-vous est donné au sous-sol d’une boîte de nuit du Quartier latin. Entourée de ses fidèles, comme Xavier Bongibault, porte-parole de l’association « Plus gay sans mariage », Frigide Barjot entend continuer son combat contre le mariage homo, avec les municipales en ligne de mire.Un appel aux militants a été lancé sur les réseaux sociaux. Mais ce soir, ils ne sont pas nombreux à la fête : une cinquantaine de personnes selon le Huffington Post, une centaine tout au plus, d’après « Le Figaro », les seuls média présents. Changement d’ambiance pour la chef de file de « La Manif pour Tous », qui rassemblait plusieurs milliers de manifestants voici quelques mois, et ne se déplaçaient pas sans une nuée de journalistes.

La leader déchue de « La Manif pour Tous » pense pouvoir convaincre les maires d’inscrire l’union civile sans le droit à l’adoption dans leur programme. Mais après les débordements des derniers rassemblements contre le projet de loi, le front anti-mariage homo a du plomb dans l’aile et l’instigatrice de la « Manif pour Tous » a perdu de sa superbe, désavouée jusque dans ses rangs « rose bonbon ». « C’est compliqué d’évoluer. C’est très violent. C’est dur d’avoir été avec plein de gens et de se retrouver seul », confie-t-elle, bon promis, quand on aura 5 minutes on la plaindra 15….

Frigide-Barjot

Source : Nouvel Obs