Le local des boneheads de la rue de Javel bientôt fermé ?

BILLETS D’HUMEUR : Chez les bas du front

En ce samedi 29 juin, quoi de neuf en ce monde ??? Fini les conférences hebdomadaires du jeudi  pour les centaines de bonesheads qui fréquentent Le Local ? A en croire la lettre du ministère de l’Intérieur adressé au locataire du 92 rue de Javel (15e), la réponse est oui.

 Dans ce courrier du 19 juin, le président d' »Envie de rêver » qui paie chaque mois un loyer pour disposer de ce local a appris que le ministre de l’Intérieur avait décidé de dissoudre son association loi 1901.

La notification a été faite après que le gouvernement a fait savoir début juin qu’il souhaitait la dissolution de l’association « Troisième voie » et des « Jeunesses nationalistes révolutionnaires » (JNR). Alors que la dissolution de ces deux groupes a été annoncée mardi par Serge Ayoub, leur responsable, dans le Local même rue de Javel, le « QG » des fachos pourrait, selon plusieurs sources, fermer d’ici à quelques jours.

« Il ne s’agit pas d’une fermeture administrative, qui serait décidée en préfecture, mais, comme JNR et Troisième Voie, d’une dissolution administrative par décret signé en Conseil des ministres, explique Nicolas Gardères, avocat de Serge Ayoub et d’Envie de rêver. Mardi, j’ai transmis une lettre d’observation. On verra maintenant, en fonction des arguments que j’ai présenté, la décision du gouvernement de dissoudre ou non l’association. »

Locataire depuis 2007 du 92, rue de Javel, Envie de rêver compterait 3000 membres . Eux seuls peuvent pénétrer à l’intérieur du Local du 15e et participer aux soirées et autres événements qui y sont organisés.

local

« Il n’y a aucun but lucratif pour l’association, il n’y a pas de plainte des voisins sur ce local. Les arguments du ministère de l’Intérieur pour sa dissolution sont très légers, fait valoir Maître Gardères. La simple chose que l’on reproche aujourd’hui à Envie de rêver est le lien soi-disant étroit (on rigole maintenant ou on attend un peu) qui existerait avec Serge Ayoub alors que ce dernier n’est qu’un simple membre…(rhooo le menteur et fourbe en plus). Le raisonnement du gouvernement est de dire qu’il y aurait une fusion entre JNR, Troisième voie et Envie de rêver. Selon lui, c’est la même entité. »

Dans la notification du ministère de l’Intérieur seraient notamment reprochés au locataire du 92 rue de Javel : l’organisation par Ayoub de « soirées festives », la tenue de conférences de presse de Troisième voie exclusivement dans le local depuis le décès de Clément Méric, la surveillance permanente du site par deux membres des JNR ou encore le relais de la communication des conférences et autres dégustations organisées au local sur le site de Troisième Voie, fermé depuis plusieurs jours maintenant…

« Le ministère tente de prouver que Serge Ayoub est le président de fait d’Envie de rêver, c’est totalement faux. Par ailleurs, la loi ne prévoit pas que l’on puisse dissoudre une association parce qu’elle aurait des liens même étroits avec une autre association dissoute ou en voie de l’être. Reste à voir maintenant s’il y aura un décret le 3 ou le 10 juillet prochain et, si c’est le cas, quelle sera sa motivation. »

Une chose est sur c’est que nous nous réjouissons de la prochaine fermeture de ce nids à rats de fachos. Mais nous nous tenons sur nos gardes car Ayoub est coutumiers du fait de créer des entités de les dissoudre et d’en créer d’autres toutes aussi puante…. Amis la peste brune n’est pas morte alors prudence.

Voila encore un jour en ce beau monde….allez allez circulez il y a rien à voir.

antifa2

Aide au Billet : Metro