Facebook bloque la page des Femen

ACTUALITÉS : Big Brother

Facebook a temporairement bloqué, samedi 29 juin, la page française des Femen, puis une autre page du groupe de militantes féministes le lendemain. Motif invoqué par le réseau social : les féministes, qui manifestent seins nus, sont accusées de se « livrer à la pornographie et de promouvoir la prostitution », écrit Inna Chevtchenko, à la tête du mouvement, dans une tribune publiée sur leHuffington Post.

Une incrimination « grotesque », selon l’activiste ukrainienne, qui y voit la »continuation logique de la guerre (…) que livrent sur Internet différents groupes réacs » contre les Femen. En ligne de mire, Inna Chevtchenko accuse « les nazis d’Europe », « les dictatures post-soviétiques », sans oublier les « fondamentalistes islamiques ».

De son côté, Facebook s’en tient à sa politique de modération, très stricte (sauf pour les fachos et leurs croix gammées et celtique) lorsqu’il s’agit de la nudité. « Nous avons des critères d’utilisation à respecter. L’un d’entre eux concerne la nudité », martèle-t-on, imperturbable, au service de communication du réseau social. La page française a été réactivée dimanche.

Pourtant, sur le réseau social, les clichés des poitrines publiés par les Femen ont toujours été partiellement masqués et floutés – une précaution qui n’avait visiblement pas été suffisante.

femen

Source : Le Monde