Egypte toujours sous tension

ACTUALITÉS : Un monde enragé

En Egypte, les Frères musulmans ont appelé lundi à un «soulèvement», après des tirs de l’armée contre une manifestation de partisans du président déchu Mohamed Morsi qui ont fait au moins 35 morts selon la confrérie.

Le parti de la justice et de la liberté (PLJ), vitrine politique des Frères musulmans, appelle dans une déclaration écrite au «soulèvement du grand peuple d’Egypte contre ceux qui sont en train d’essayer de lui voler sa révolution avec des chars». Le PLJ «presse la communauté internationale, les groupes internationaux et tous les hommes libres du monde d’intervenir pour empêcher d’autres massacres (… et) l’apparition d’une nouvelle Syrie dans le monde arabe».

Dimanche, partisans et opposants au pouvoir mis en place par l’armée la semaine dernière se sont rassemblés en nombre en différents endroits du Caire, la capitale égyptienne. Dans le même temps, le nouveau pouvoir peinait à constituer un gouvernement, le parti salafiste Al Nour s’opposant aux propositions de Premier ministre faites, qu’il s’agisse de Mohamed El Baradei, l’ancien dirigeant de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), ou de l’économiste Ziad Bahaa Eldin. Ce lundi, Al Nour s’est retiré des discussions.

egyp

Source : Le Parisien