Etats-Unis : les réseaux sociaux se mobilisent pour Trayvon Martin

ACTUALITÉS : Un monde enragé

En février 2012, ce jeune noir américain de 17 ans a été tué par son voisin, George Zimmerman. Samedi, ce dernier a été acquitté par la justice américaine. Un mouvement de protestation pacifique a rapidement pris forme sur les réseaux sociaux.

Des carrés noirs. En signe de deuil. En signe de colère, aussi. Depuis samedi, voilà le symbole qui se propage sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis.

Anonymes ou célébrités, nombreuses sont les personnes qui remplacent leur photo de profil par cet emblème sans couleur. Un moyen de protester contre l’acquittement de George Zimmerman.

Cet agent de sécurité de 29 ans comparaissait depuis la mi-juin devant le tribunal de Sanford (Floride), pour le meurtre de Trayvon Martin. En février 2012, il avait tué le jeune homme alors que ce dernier rentrait chez son père. Pour sa défense, George Zimmerman avait assuré avoir pris l’adolescent pour un voleur. Samedi 13 juillet, il a finalement été innocenté. Ses avocats avaient plaidé la légitime défense.

Le débat autour de ce procès de trois semaines, retransmis en continu à la télévision américaine, a opposé ceux qui sont persuadés que Zimmerman a tué le jeune Noir par racisme, et ceux qui croient qu’il s’agissait de légitime défense. Depuis samedi, cette opposition a pris une nouvelle dimension sur Internet.

Les carrés noirs se sont multipliés sur Twitter, sur Facebook ou sur Instagram, même s’il est évidemment difficile de les quantifier.
Pour rappel, le procédé a déjà été utilisé lors de l’examen par la Cour Suprême des Etats-Unis de dossiers relatifs à la légalisation du mariage gay, en mars dernier. A l’époque, les internautes favorables à cette mesure avait remplacé leurs avatars par un signe « égal » rose sur fond rouge, comme le racontait le site des Inrocks.

Dans le cas de Trayvon Martin, c’est donc un carré entièrement noir – symbole de la colère et de l’incompréhension des internautes après l’acquittement de Georges Zimmerman – qui est utilisé.

Une pétition circule également sur Internet, à l’initiative de la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP), qui a pour but de « garantir l’égalité des droits éducatifs, sociaux et économiques entre toutes les personnes et d’éliminer la discrimination raciale ». Elle attend du Département de la Justice aux Etats-Unis qu’il attaque George Zimmerman après son acquittement. Plus de 400.000 personnes l’ont déjà signée.

Enfin, une carte interactive publiée par le site bodywithout.org recense les différentes villes dans lesquelles des mobilisations ont lieu pour protester contre cette décision.

Barack Obama lance un appel au calme

Les réseaux sociaux jouent un rôle majeur dans ces mobilisations : sur Twitter, Russel Simmons a ainsi appelé ses abonnés à manifester pacifiquement dimanche devant le Borough Hall, à Brooklyn.

tre

Source : France Info