Roms : trois associations portent plainte contre Estrosi et Le Pen

ACTUALITÉS : Chez les bas du front

Le Forum européen des Roms et des gens du voyage a porté plainte contre le maire de Nice Christian Estrosi, et Jean-Marie Le Pen, après leurs propos sur les Roms. SOS Racisme et l’Union française des associations tsiganes comptent faire de même. Les deux hommes politiques ont récemment stigmatisé cette population, usant de « propos xénophobes et discriminatoires » selon les associations.

Le 7 juillet dernier, Christian Estrosi avait lâché le mot « délinquants »pour qualifier les Roms occupant illégalement des terrains dans sa ville de Nice. Quelques jours plus tôt, toujours à Nice, Jean-Marie Le Pen avait qualifié la présence de cette population en ville d' »urticante » et « odorante ». Ces deux sorties de figures de l’UMP et du Front national sont aujourd’hui visées par une plainte.

Le Forum européen des Roms et des gens du voyage, une ONG soutenue par le Conseil de l’Europe, a décidé de déposer une plainte auprès du parquet de Nice. Sur son site internet, l’association dénonce une « compétition dans la stigmatisation qui emploie un discours de haine pour gagner des soutiens électoraux ». Les propos d’Estrosi et Le Pen sont qualifiés de « xénophobes et discriminatoires » par le président de l’ONG Rudko Kawczynski, dans deux courriers adressés au procureur de Nice. L’initiative du Forum européen des Roms et des gens du voyage sera imitée dans les prochains jours par SOS Racisme et l’Union française des associations tsiganes.

Estrosi-Le-Pen

Source : France Info