Hypocrisie et cynisme du pouvoir médiatico-politique

   « Les français » ont accordé leur confiance à E. Macron (18.9 % du corps électoral au premier tour des présidentielles : quelle légitimité !) « Les français » ont donné une majorité au nouveau président (8.9 % du corps électoral au second tour des législatives). Comment sans hypocrisie nier l’abstention (qui concerne également tous les partis). Les commentateurs médiatiques le font pourtant et les membres de la pseudo-majorité s’en gaussent. Abstention par désintérêt (on n’attend plus rien des hommes politiques), abstention par conscience que le destin ne se joue pas dans les urnes (désabusement par expérience), abstention militante qui ne refuse pas seulement des candidats mais le système de la démocratie représentative qui confisque le pouvoir du peuple pour le temps de législatures qui se succèdent sans rien changer des rapports de pouvoir. Abstention des précarisés, des laisser pour compte …. qui n’ont plus d’espoir ni de perspective…Toutes ces abstentions se rejoignent pour délégitimer un pouvoir, fut il Jupitérien, qui voudrait imposer, avec le cynisme de la parité (en rien sociale : combien de députés, ou ministres issus des ouvriers et employés ?) pour les plus faibles des lois scélérates de précarisation, de paupérisation….

      Ce simulacre de démocratie a été largement condamné par l’abstention. Et pourtant si l’on cite les chiffres de l’abstention c’est souvent de façon anecdotique. La question de la légitimité n’est pas posée. La seule perspective reste aujourd’hui la rue mais l’obstacle de de la « légitimité institutionnelle » justifiera la répression….et les lois scélérates recevront la caution d’une majorité mal élue et donc institutionnellement légitime et populairement, majoritairement illégitime.

Laisser un commentaire