Notre futur assumé

Notre futur est en nous

 

Il y aura un après la confiscation du pouvoir du peuple

Le présent, le futur je l’espère se situera dans la rue.

C’est là que la voix de notre  turbulent peuple

Pourra s’exprimer, résister, s’opposer aux bévues

D’un pouvoir que l’abstention a rendu illégitime

Parce que seul le peuple est vraiment légitime

Ceux qui ne sont rien et qui n’ont rien

Ont souvent, bien souvent le cœur sur la main.

Bien sûr le plus souvent les lois scélérates ils subissent

Mais gare-gare-gare quand la rue ils investissent

Pour leurs droits naturellement défendre

Pour les privilèges et les bourgeois pourfendre

Pour une révolution donnant le pouvoir aux riens

Pour défendre leur vie stigmatisée de  vauriens

Pour qu’un jour prochain ils deviennent tout

Qu’au dandysme et au cynisme ils s’opposent partout.

Laisser un commentaire