Italie : un prélat arrêté dans une enquête sur la banque du Vatican

ACTUALITÉS : Mythologies

Un prélat fait partie des personnes arrêtées vendredi par la police italienne dans le cadre d’une enquête sur l’Institut des oeuvres de religion (IOR), la banque privée du Vatican. Mgr Nunzio Scarano, comptable au sein de l’administration financière du Vatican, ainsi qu’un fonctionnaire du contre-espionnage italien et un intermédiaire financier sont soupçonnés de fraude et de corruption. L’enquête porte sur le rapatriement en Italie de 20 millions d’euros en espèce depuis la Suisse.

Ces interpellations interviennent dans le cadre d’une vaste enquête lancée en septembre 2010 sur la banque privée du Saint-Siège. Ces 20 millions d’euros appartiendraient à des proches de Mgr Scarano. Le prélat est accusé d’avoir cherché à aider des amis fortunés à faire passer clandestinement cet argent à bord d’un avion privé, en échange d’une récompense de 400.000 euros. Selon l’avocat de Msg Scarano, cette opération a échoué et l’argent n’a jamais quitté la Suisse.

Par ailleurs, le religieux, qui a été suspendu de ses fonctions depuis quelques semaines, est mis en cause dans une autre affaire de blanchiment. Il est accusé d’avoir détourné 560.000 euros en liquide d’un compte à la banque du Vatican, par petites sommes, 10.000 euros le plus souvent, et de les avoir reversées à à des proches en échange de chèques. Mgr Scarano aurait ensuite encaissé ces chèques sur un compte ouvert dans une banque italienne afin de rembourser un crédit immobilier.

Le pape François a annoncé un peu plus tôt cette semaine la création d’une commission spéciale d’enquête sur l’IOR, afin de s’assurer que ses activités soient « en harmonie » avec la mission de l’Eglise catholique.

papebanque

Source : France Info